Outils pour utilisateurs

Outils du site


Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
article:linux:debianupdate [2012/11/01 11:36]
fab [Debian/Ubuntu et les mises à jour]
article:linux:debianupdate [2012/11/01 11:37] (Version actuelle)
fab [Debian/Ubuntu et les mises à jour]
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Debian/​Ubuntu et les mises à jour ======
 +
 +Pensez à faire les mises à jour une fois de temps en temps (genre une fois toutes les 2 semaines, pas bien grave si le délai est plus long ou plus court).
 +
 +Pour cela, sous Debian, quelques commandes à connaitre:
 +
 +  - ''​su'',​ pour devenir root (administrateur)
 +  - ''​apt-get update'',​ pour mettre à jour la liste des logiciels
 +  - ''​apt-get upgrade'',​ pour effectuer les mises à jour
 +  - ''​apt-get dist-upgrade'',​ pour effectuer les mises à jour également, mais avec une gestion plus profonde des problèmes de dépendance,​ qui peuvent servir notamment lors de grosses mises à jour.
 +
 +Du manuel on lit "//La commande dist-upgrade effectue la fonction upgrade en y ajoutant une gestion intelligente des changements de dépendances dans les nouvelles versions des paquets ; apt-get possède un système « intelligent » de résolution des conflits et il essaye, quand c'est nécessaire,​ de mettre à niveau les paquets les plus importants avant les paquets les moins importants.//"​
 +
 +D'une manière générale, lors des mises à jour il peut arriver que celle-ci soit en pause et qu'une question vous soit posée. Il suffit la plupart du temps de répondre les choix conseillés,​ ou bien vous comprendrez de quoi il parle et saurez donc ce qu'il faut faire. Votre intervention peut donc être nécessaire pendant les phases de mises à jour.
 +
 +On tombe en général sur 3 types de questions:
 +
 +  - L'une d'​elles peut être posée juste après le lancement de upgrade, aptitude (ou apt-get) signale que des paquets doivent être supprimés pour résoudre des dépendances. En général, vous accepterez, mais par précaution parcourez les noms et notez les éventuellement (copier/​coller). Il se peut qu'il indique dans le tas des logiciels que vous utilisez couramment, mais ça n'est pas grave. A priori, il les réinstallera. De rares cas où il se goure et propose de supprimer trop de choses (genre une centaine de paquets) si c'est le cas méfiez-vous ... dans les cas courants, une dizaine/​quinzaine de paquets sont supprimés. Essayez ''​apt-get dist-upgrade''​ plutôt que ''​apt-get upgrade''​ si vous rencontrez ce cas. Ce cas étant résolu, apt-get initiera le téléchargement,​ puis installation,​ des paquets.
 +  - (//Une fois les téléchargements terminés, pendant l'​installation des paquets...//​) L'une des questions qui tombe c'est "​voulez vous remplacer tel fichier de configuration par un autre (celui du nouveau paquet). Acceptez d'​installer la nouvelle version (plutôt que de conserver celle modifiée), le risque est toutefois que vous vous retrouviez avec un service que vous aviez configuré correctement et qui ne fonctionne plus car sa configuration aura été réinitialisée,​ mais a priori, s'il vous demande ça, c'est que vous avez déjà vous-mêmes changé la configuration du logiciel, et que vous saurez donc le reconfigurer si nécessaire en temps voulu. Remplacer tous les fichiers de configuration ne devrait pas avoir d'​incidence gênante.
 +  - Le dernier type de question qui survient parfois au cours de l'​installation des paquets, il vous avertit que certains services tournent et doivent être redémarrés. Il vous sort alors une liste qu'il vous faudra valider et qui aura sitôt pour effet de redémarrer les services en question... Le hic, c'est que certains de ces services peuvent être nécessaires aux tâches en cours. C'est pourquoi lorsque vous effectuez ces mises à jour, il est recommandé de ne rien avoir d'​important de lancé, et de sauvegarder votre travail pour ne pas le perdre. L'un des services susceptibles d'​être redémarré est ''​gdm''​ (ou ''​kdm''​ ou ''​xdm''​),​ qui est le service qui démarre l'​environnement graphique. S'il est redémarré,​ c'est toutes vos fenêtres qui seront fermées et les données non enregistrées qu'​elles contiennent qui seront perdues (une branche de l'​arbre des processus qui tombe). Si vous l'​apercevez (''​gdm''​) dans la liste et que vous utilisez l'​environnement graphique, retirez-le de la liste, le redémarrage de ces services n'est en fait pas urgent et une fois la mise à jour achevée vous pourrez le redémarrer à la main (ou redémarrer votre machine si vous ne savez pas comment faire). Voir plus d'​infos à ce sujet plus bas.
 +
 +----
 +
 +
 +**//Note: la suite de cette page devrait être reformulée/​réécrite.//​**
 +===== Problème de redémarrage du serveur graphique & mise à jour interrompue =====
 +
 +**Vous pouvez vous prémunir de ce problème en effectuant les mises à jour depuis le mode console, accessible par CTRL+ALT+F1,​ ou F2 ... etc, F7 ou F8 devraient vous remettre en mode graphique.**
 +
 +Comme dit précédemment,​ gdm est le service qui se charge de démarrer l'​environnement graphique (qui lui même s'​appelle Xorg). Et vu que la fenêtre de mise à jour (synaptic/​aptitude) appartient à l'​environement graphique, fermer l'​environnement graphique fermera aussi la fenêtre de mise à jour et l'​interrompra ! Avoir un système où la mise à jour a été interrompue c'est pas l'​idéal (certains trucs peuvent ne plus marcher), donc il faut s'​arranger pour achever cette mise à jour, et ça n'est pas toujours évident...
 +
 +Alors que faire en cas d'une mise à jour interrompue ?
 +
 +Tentez d'​abord d'​invoquer ''​apt-get upgrade''​ pour reprendre les mises à jour là où elles s'​étaient arrêtées. aptitude remarquera en général que des mises à jour n'ont pas été accomplies, et vous suggerera d'​entrer une autre commande pour reprendre le travail.
 +
 +Sachez que dans le pire des cas, si votre système est inutilisable,​ vous pourrez éventuellement utiliser un LiveCD (démarrer un Linux depuis un CD) qui vous permettra d'​accéder à vos anciennes données, et éventuellement de modifier/​réparer votre ancien système si vous savez ce qui y cloche.
 +
 +===== Grosses mises à jour, passez d'une version de la distribution à une autre (dist-upgrade) =====
 +
 +Une mise à jour particulière,​ c'est le passage d'une version de Debian à une autre (pareil pour Ubuntu). Pour Debian, [[http://​www.debian.org/​releases/​|le nom des versions ont été Etch, Lenny, Squeeze, et Wheezy]] est à venir. Pour Ubuntu, il y a eu notamment Karmic Koala, Lucid Lynx, Maverick Meerkat (10.10). Ces nouvelles versions arrivent une fois tous les 6 mois pour Ubuntu, et irrégulièrement et au bout de quelques années en général pour Debian.
 +
 +La différence entre une version et une autre, c'est que les versions des logiciels seront différentes (sensiblement plus récentes) car piochées depuis un autre endroit (appellé dépot). Lorsque vous restez sur une version, les mises à jour de logiciels restent relativement mineures, tandis que lorsque vous changez de numéro de version de distribution,​ les bonds de version peuvent être plus importants. S'en tenir à une version permet en général de tenir un système cohérent dont les bugs sont corrigés peu à peu, plutôt que d'une course aux nouvelles fonctionnalités qui peuvent faire émerger de nouveaux problèmes.
 +
 +La commande qui permet de passer d'une version majeure de distribution à une autre est:
 +
 +''​aptitude dist-upgrade''​
 +
 +Cette commande ne sera utile que si vous avez fait en sorte qu'​aptitude pioche dans un nouveau dépot (cherchez "​debian sources.list"​ pour plus d'​infos sur le sujet). Mais je l'​utilise aussi sur des postes qui n'ont pas connu de mises à jour pendant une longue periode, cela semble permettre de résoudre des problèmes de dépendance qu'un upgrade classique ne résout pas. 
  
article/linux/debianupdate.txt · Dernière modification: 2012/11/01 11:37 par fab