Outils pour utilisateurs

Outils du site


Ne pas s'héberger - Services alternatifs

Dans la mesure du possible, on essayera de recourir à aucun des services mentionnés ci-dessous, et de suivre plutôt la démarche d'un hébergement généraliste, de façon à ne pas utiliser de services sous contrôle hostile. Dans certains cas on peut aussi privilégier l'échange direct ou par peer-to-peer.

Déposer un fichier quelquepart

Les plus puants sont megaupload, rapidshare… mais on trouve aussi un peu mieux:

Publier des albums

S'il s'agit juste de partager du son, d'autres possibilités:

  • les netlabels, vous en connaissez peut-être déjà, à voir selon vos affinités. Cherchez des listes sur votre moteur favori.
  • archive.org, plateforme à la fois pérenne et ouverte, grosse infrastructure beaucoup utilisée par les netlabels
  • freemusicarchive.org, à étudier, la plateforme semble ouverte, kézzé ki lé ou l'arnaque
  • PunxRezo, je trouve le site peu clair mais paraît qu'on peut s'en servir pour publier des choses
  • http://www.dogmazic.net, une initiative née à Bordeaux, ça fait longtemps qu'ils sont là mais je les connais pas bien, en tout cas moins impersonnelle que Bandcamp
  • BandCamp.com, leur plateforme est bien foutue car permet le téléchargement en flac/ogg/mp3, et même la vente. Les conditions d'utilisation restent à voir. A des airs de “successeur de myspace”, un pas dans la bonne direction mais c'est insuffisant. Inconvénients: les fichiers ne peuvent être liés depuis des sites exterieurs, le contrôle sur l'apparence du site est restreint.
  • soundcloud et ses cousins (mixcloud), je suis pas fan, on dira que c'est pas mal foutu, ça permet aux gens de télécharger les morceaux (avec limitations, business-model oblige), mais c'est en flash. Conclusion: ça craint. + ça

Les Dropbox-like

Dropbox n'a rien inventé, mais a rendu cette pratique aisée… D'ailleurs, il faut reconnaître que les alternatives sont peu fiables, à moins de ne pas avoir besoin “d'aussi pratique”.

Disposer d'une boite email

  • https://www.sud-ouest.org ( @sud-ouest.org / @aquitania.org / @neutralite.org / @mailz.org), mais vous devez adhérer à l'asso pour y avoir droit.
  • http://www.mailoo.org, pas spécialement d'engagement politique hormis celui d'être en faveur du logiciel libre.
  • https://openmailbox.org, service un peu nouveau, scrutez leur forum pour évaluer la santé du projet
  • http://riseup.net, des bolchéviques soucieux
  • http://toile-libre.org, propose entre autres des comptes @singularity.fr. mais leur webmail et le serveur mail sont parfois dans les choux
  • https://aktivix.org, emails, mailing-lists, fonctionne par parrainage
  • https://www.caliopen.org, une initiative en cours de construction par le registrar Gandi
  • http://boum.org, alternatif à souhait, équipe qui semble bien motivée derrière, mais depuis un bon moment ils n'acceptent plus les demandes tant que le processus ne peut pas être automatisé.
  • https://www.no-log.org/, c'était bien, mais ils n'acceptent plus de nouveaux comptes
  • Les boites emails fournies par les Hébergeurs associatifs
  • Autres petits hébergeurs, vous en trouverez plein qui vous offriront des boites, mais la pérennité est toujours en question
  • Gmail, service bien foutu, mais entre les mains de Google.
  • Note: celui-là utilise un clavier virtuel avec touches aléatoires pour pouvoir tromper les keyloggers, est-ce vraiment fiable ?

Pas vraiment des boites email

Communiquer (avec cryptage)

  • GPG/enigmail, cryptage des emails
  • Jabber, réseau de messagerie instantanée (mais pas que) décentralisé et ouvert
  • https, utilisez https quand vous le pouvez, ça noie le traffic et c'est plus sûr.
  • Freenet, BitTorrent, ces 2 réseaux proposent un modèle “pair-à-pair” (p2p) contre un modèle “client-serveur”. Fiez-vous au nom, et concluez.
  • https://crypto.cat, oh, un chat crypté, miaouu. L'installation d'une extension au navigateur est nécessaire pour l'utiliser.
  • SebSauvage - FreeNet, TOR, I2P: Même combat, tour d'horizon de plusieurs solutions anonymisantes et cryptées sur internet
  • https://crypto.is/, site web (anglais) d'informations sur différents aspects du cryptage

Moteurs de recherche

FAI associatif

  • FDN (French Data Network), est le plus ancien FAI français encore en exercice, et est associatif qui plus est. Il a à sa tête Benjamin Bayart, qui s'est fait connaître par ses conférences plutôt explicatives sur internet et ses enjeux de pouvoir. Vous pouvez visionner en particulier Internet Libre, ou Minitel 2.0.
article/internet-services.txt · Dernière modification: 2016/06/28 20:19 par fab